loisirs
Partager ses loisirs avec ses voisins pour rencontrer du monde
18/05/2018
réviser les vélos
Balades à vélo, je fais réviser les vélos de la famille par un voisin bricoleur
23/05/2018

Devenir autoentrepreneur et gagner de l’argent…pas compliqué !

autoentrepreneur

Les formalités pour faire des petits boulots ne sont pas compliquées.

Certains sont frileux quant à devenir autoentrepreneur ! Pourtant, il n’y a pas de risque, car en ce qui concerne les services entre voisins, il n’y a pas d’argent à investir pour démarrer son activité et peu de déclarations à faire.

D’autre part, de nombreuses activités entrent dans le cadre des Chèques Emploi Service ! Dans ce cas, vous aurez tout simplement la qualité de salarié particulier et quasiment aucune démarche à faire de votre côté.

Les formalités pour être rémunéré en chèque emploi service

Les formalités liées aux Chèques Emplois Services pour des petits boulots sont minimes. En prime, le particulier rémunéré en CESU profite des mêmes avantages qu’un salarié.

Le CESU concerne à peu près tous les services à la personne. Sont pris en compte, l’aide à la personne mais aussi les cours à domicile, le baby-sitting, l’assistance aux personnes âgées…

Après avoir reçu votre premier Chèque Emploi Service, vous pourrez vous inscrire sur le site cesu.ursaff.fr et utiliser divers services en ligne permettant d’éditer bulletins de salaire, attestations fiscales ou d’emploi… Vos déclarations seront toutes automatisées.

Les formalités pour faire des petits boulots avec le statut autoentrepreneur

En dehors des services à la personne, le statut autoentrepreneur est le plus adapté pour faire des petits boulots pour ses voisins. Il implique quelques petites formalités, mais vraiment rien de bien méchant !

Il nécessite de créer une microentreprise en ligne, et de faire une déclaration, mensuelle ou trimestrielle, à l’URSAFF, pour le calcul des cotisations, proportionnelles au chiffre d’affaires. Dans l’éventualité où vous ne gagnez pas d’argent vous n’avez donc pas de cotisation à régler.

Il est désormais obligatoire de disposer d’un compte en banque dédié à son activité en autoentrepreneur, mais on peut exiger auprès de son banquier l’ouverture d’un compte sans frais, si on ne commande pas de carte bleue. Avec la qualité d’autoentrepreneur, on n’est pas tenu d’ouvrir un compte pro qui engendrerait des dépenses inutiles.

Quel que soit le statut pour lequel vous optez, les formalités sont simples et rapides pour être en règle et faire des petits boulots pour ses voisins. Alors, vous commencez quand ? Maintenant ? A tout de suite sur Tiboolo.fr.

Vous nous suivez ?
JPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plait ? Partagez moi...