Papiers peints trompe l’œil, jouer avec les perspectives

Prêter ses outils à ses voisins
Prêter ses outils à ses voisins
01/10/2016
jardin en automne
Priorités au jardin en automne
02/10/2016

Papiers peints trompe l’œil, jouer avec les perspectives

papiers peints

papiers peints

Qui n’a pas rêvé de pousser les murs pour agrandir une pièce ?  Et bien sachez que c’est possible ! Du moins, on peut tricher un peu, voir beaucoup… avec les papiers peints trompe l’œil, l’effet de prolongement à la verticale ou à l’horizontal est saisissant.

Les rayures pour jouer avec les perspectives

Pour jouer avec les perspectives, amusez-vous avec les rayures ! Horizontales, elles étirent et apportent de la profondeur à une pièce. Verticales, elles donnent l’illusion de gagner en hauteur de plafond et d’allonger une pièce.

On conseille d’utiliser les rayures avec modération, en effet, il suffit de recouvrir un mur ou deux pour avoir l’illusion de modifier tout l’espace d’une pièce.

L’effet trompe l’œil peut être accentué avec des rayures de largeurs différentes ou avec des espaces de différentes tailles entre les rayures. Il peut être encore plus prononcé si les rayures sont rétrécies ou élargies progressivement, de bas en haut, à l’horizontale ou de gauche à droite, à la verticale, et vis versa.  Les rayures et les espaces ou les deux à la fois peuvent également être amincis ou élargis de l’extérieur vers l’intérieur ou de l’intérieur vers l’extérieur du mur. Les possibilités sont multiples…

Les images trompe-l’œil pour jouer avec les perspectives

Certains papiers peints affichent de véritables décors muraux. Vues sur mer, buildings, forêts tropicales, paysages désertiques, les thèmes ne manquent pas. Ils s’adaptent à tous les styles de décoration d’intérieure, zen, urbaine, industrielle, sophistiquée, moderne, en y apportant une touche très design.

Ils permettent à l’esprit de s’évader un peu et, selon le motif choisi, peuvent apporter un effet cosy, confiné, épuré… Une surcharge de motifs a tendance à restreindre l’espace, une vue dégagée aura l’effet inverse.

Outre les motifs et les décors, les couleurs jouent un rôle capital sur les perspectives d’une pièce.  Par exemple en apportant de la luminosité, les papiers peints trompe-l’œil ornés de tons clairs ont tendance à agrandir l’espace et au contraire les couleurs foncées à le rétrécir.

Vous nous suivez ?
JPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plait ? Partagez moi...