Dog Walker
Faites promener votre chien par un dog walker du voisinage
11/11/2016
buanderie
Installer une buanderie dans un coin perdu de son appartement
14/11/2016

Marco, séducteur malgré lui

seducteur

seducteur

Saison 1 – épisode 4

Je vous ai déjà un peu parlé de Marco dans l’épisode précédent « Le tire-bouchon d’Emma et Linda ». Si vous suivez bien nos aventures, vous avez acquis que Marco le séducteur, c’est le beau gosse de l’immeuble et en plus, il est célibataire…au moins entre chaque conquête…

Marco, je le connais bien car je lui rends souvent de petits services ! Il me demande régulièrement si je peux aller faire un brin de ménage dans son studio après des soirées bien arrosées. Parfois, il me commande même des petits plats cuisinés. Il m’appelle sa « maman de location ». Quand il a besoin, je suis là ! Il m’est également arrivé de lui laver son linge, de lui repasser ses chemises ou de lui faire quelques courses… Quand je ne suis pas disponible, il trouve une « maman de location » de remplacement sur des sites de services entre voisins. C’est un aficionado de Tiboolo lui aussi !

∞∞∞

Il est plutôt aimable, séducteur, parfois un peu prétentieux, mais son côté battant lui donne un certain charme. Du charme, il n’en manque pas : beau gosse, belle situation, bon bagout, il ne laisse pas indifférent ! Il y a ceux qui le détestent et ceux qui l’adorent, parfois même un peu les deux à la fois. C’est un mec bien dans son époque et dans ses Converses, avec trois passions dans la vie : les filles, les potes et les jeux vidéos, un peu les belles voitures aussi mais moins !

J’ai cerné le personnage dès le départ, il faut dire qu’il m’a mise directe dans l’ambiance. Quand je lui ai monté un colis à son nom que le facteur m’avait laissé pour lui, je suis tombée en plein pendant l’apéritif de sa soirée de crémaillère. Il m’a invitée à prendre un verre pour faire connaissance et je me suis retrouvée au milieu d’une petite troupe de trentenaires, bien motivés ! Dès le départ, je décelais chez lui ce côté séducteur qu’ont ces gens qui ont besoin qu’on les admire.

L’ambiance était donc festive et joyeuse quand quelqu’un sonna à la porte du studio. Julie, la prof de Yoga qui habite l’appartement juste en dessous venait pour se plaindre du bruit. Marco  se confondit en excuses, promit de baisser le son et l’invita à boire un verre pour se faire pardonner du dérangement. Ne résistant pas à son sourire charmeur, Julie se laissa tenter et sembla surprise de me trouver ici. Et oui, il m’arrive de lâcher mon balai et de sortir de ma loge, madame ! En tous les cas, il avait bien joué son coup, car au lieu de lui faire baisser le son, Julie oscillait maintenant la tête sur un classique de Bob Marley, un verre à la main !

∞∞∞

Même si Julie est un plus âgée que notre Marco, elle est plutôt mignonne et le courant semblait bien passer entre nos deux voisins. Marco jouait les séducteurs, Julie marchait dans son jeu, tout ça sous le regard amusé de ses copains qui connaissaient par cœur sa stratégie de séduction. Car pour Marco, c’était bien un jeu ! En revanche, personne ne connaissait encore l’émotivité de notre prof de yoga, surtout après deux verres de punch.

Quand une horde de jolies filles déboula dans l’appartement, bouteilles de champagnes à la main, je vis le sourire de Julie se ternir. On dirait bien qu’elle avait pris gout à être le centre de l’attention de Marco… Cette arrivée en fanfare ne sembla pas l’enchanter mais elle accepta un autre verre avant de partir, peut-être le verre de trop. Je décidais de m’effacer sentant que la soirée allait prendre une autre tournure. Que ce soit les jambes en l’air, la tête au dessus des toilettes ou en boite de nuit, j’ai passé l’âge des soirées qui finissent en grand n’importe quoi ! J’ai des enfants, maintenant… Bon ok, mauvais prétexte ! D’accord, une fois tous les 5 ans, ça ne fait pas de mal mais là, je n’avais pas envie, il y avait la suite de Game of Throne à la télé ce soir là !

∞∞∞

Le lendemain matin, Marco vint me demander si j’étais intéressée par quelques heures de ménage pour tout remettre en ordre après la petite fiesta de la veille pendant qu’il était au travail. Comme je l’ai évoqué plus haut, j’arrondis parfois mes fins de mois en rendant des petits services aux habitants de l’immeuble, c’est sympa et ça arrange tout le monde.

Alors que j’avais presque terminé son petit ménage, j’entendis sonner. N’étant pas chez moi, je décidais de ne pas répondre quand la porte s’ouvrit. C’était Julie qui venait récupérer son pull qu’elle avait oublié la veille.

Elle sembla aussi surprise que la veille de me trouver là ! Du coup, elle a du croire que Marco et moi étions plus proches qu’en réalité et commença à se confier, surement, pour que je lui donne un coup de pouce pour le conquérir. Elle m’expliqua qu’elle avait mal fini la soirée de la veille, car après deux verres, elle avait l’alcool triste et qu’elle avait pleuré sur l’épaule de Marco jusqu’à deux heures du matin. Elle ajouta qu’elle comptait bien se rattraper en l’invitant à diner car elle avait sentit qu’il était quelqu’un de sensible, qu’il avait su trouver les mots pour la consoler, qu’elle ne voulait pas laisser passer une chance…

Normal, c’est un expert en la matière, notre Marco ! Il est tombé dedans quand il était petit. Sa maman était danseuse dans un cabaret mondain, meneuse de revue, donc très respectée dans son milieu, très classe ! Elle lui a tout appris, les bonnes manières, la séduction, le romantisme. Elevé dans un milieu quasi exclusivement féminin, il savait comprendre les femmes. Effectivement, on ne peut pas l’accuser de tricher, car chez lui, la séduction, c’est inné, il ne sait pas faire, ni être, autrement ! Alors que Lucie, elle prône la sincérité, l’honnêteté, l’harmonie, la bienveillance, elle vit dans un monde constitué d’énergies et de vibrations.… Pour elle, les flatteries ne sont pas gratuites. Bref, ils n’étaient pas du tout sur la même longueur d’onde et elle l’a vite compris quelques instants après.

∞∞∞

Quand Marco est rentré chez lui sur cet entrefait, il arriva bras dessus, bras dessous, avec l’une des jeune-filles du groupe agité de la veille. Ce qui ne veut absolument pas dire qu’il était avec elle, je n’ai pas assez d’éléments pour m’avancer à ce sujet là…

Mais ce fut un petit choc pour Julie, surtout qu’il l’aborda, d’un simple « Salut Julie, tu t’es trompée d’étage ou c’est le punch qui fait toujours effet ? Allez, je te charrie, mais c’est qu’on est pote maintenant, je connais tous les malheurs de ta vie ! ».

Effectivement, il y a plus glamour comme première rencontre. La Julie bredouilla qu’elle était juste passée chercher son pull et n’osa pas lui proposer son invitation, vu cette nouvelle entrée en matière plus piquante que romantique. Au moment ou elle allait partir, Marco la rappela : « Au fait, ma copine Sandy qui était là hier, elle prendrait bien des cours de yoga à domicile, tiens c’est son numéro !».

Julie aurait certainement mieux aimé que les cours de yoga soient pour lui, mais je crois qu’elle avait bien compris que Marco n’était pas le prince charmant qu’elle avait imaginé la veille…

∞∞∞

Ahlala, il en fait tourner des têtes notre Marco. Mais, il n’y a pas que lui qui ne laisse pas ces dames indifférentes ! Dans le voisinage proche de l’immeuble, il y a Fred aussi, il est adoré des mamies. Mais lui, de toute façon, il n’a d’yeux que pour sa petite famille. Son truc à lui c’est la peinture, la menuiserie, l’électricité… Il est très gaffeur et souvent il me fait rire. C’est ce que nous verrons dans le prochain épisode intitulé « Fred le bricoleur ».

Vous nous suivez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'il vous plait ? Partagez moi...